Nouveau Projet FNCTA-URA pour 2019/2020

LES URANIENS RÉCIDIVENT !

Nouveau Projet URA – 2019/2020 :
Appel à Candidatures

Lectures Théâtralisées – Forts de la belle aventure de « Rhapsodies », les membres du CA de la FNCTA-URA ont décidé de poursuivre le chemin en 2019 avec un autre projet.
Pour réduire l’intensité du travail nécessité par la création d’une pièce
jouée, sans empiéter sur le travail théâtral ni sur le plaisir des
spectateurs, et pour bénéficier d’un format plus souple, plus adaptable
aux nombreux aléas d’une programmation multi-troupes, le projet 2019
sera une création de lecture théâtralisée !

Qui peut participer ? 
Tout adhérent de la FNCTA Union Régionale Aquitaine,

Faites-vous connaître rapidement I C I

Travail et Mise en Pratique
Les principes sont simples : 1 jour de répétition par mois.
Lieu à définir (proche Gironde ou Landes selon les groupes)
Première Représentation : Festival Les Pompignactes 2020.
Suivant le nombre de participants, l’engouement et les résultats obtenus, d’autres représentations seront organisées par la suite.   

Animatrice du Projet : Evelyne Flachat, animatrice intervenante de
l’URA, assurera la mise en scène, et tous les comédiens licenciés URA qui
le souhaitent peuvent participer à ce projet. 
Quel Texte sera proposé?Evelyne proposera plusieurs pistes, en
fonction du nombre de participants bien sûr ; le choix se fera de manière démocratique. 

Qu’est-ce qu’une lecture théâtralisée? C’est un travail théâtral assez
technique, qui permet aux spectateurs d’être plongés dans le spectacle, et aux comédiens d’incarner des rôles, de les jouer (avec déplacement,
intentions…), texte à la main. Parfois, quand cela est possible, les
comédiens jouent sans texte (des passages courts, avec action, etc…).

Le travail demandé au comédien est assez similaire au travail sur une
pièce jouée : recherche de personnage, travail dramaturgique,
co-construction du sens avec le metteur en scène, etc… Mais la différence réside dans le fait qu’il n’y a pas nécessité d’apprendre son texte par
cœur ; il faut juste le connaître suffisamment pour ne pas être perdu
dans le fil dramatique.

Cela demande un travail technique assez intéressant : il faut incarner
très fortement le personnage pour faire oublier l’aspect « lecture » au
public, être en contact visuel régulier avec le public, avec ses partenaires, réaliser un travail de prise de notes sur le texte très précis, etc…  

Nous vous attendons nombreux !

Dimanche 10 mars à 14h30, Maison des Associations à Pompignac. 

Dimanche 31 mars à 12h30 , Salle de Musique, rue Nansouty à Dax >>> Inscrivez-vous

N’hésitez pas à vous inscrire dès maintenant et à relayer le message auprès de vos amis comédiens